Envie d’acheter du Bitcoin ? Commencez par lire ce guide

stock-market-6531146_1920

Depuis quelques années les cryptomonnaies se sont fortement popularisées. En quelques clics vous pouvez aujourd'hui acheter de la crypto et rêver de gains énormes. Mais tout n'est pas si simple.

Lisez ce guide pour vous lancer rapidement.

Table des matières

Avant toute chose, il est important de signaler que cet article n’a pas pour objectif de vous conseiller financièrement. Le trading de cryptomonnaies est particulièrement risqué du fait de sa forte volatilité, et vous risquez de perdre la totalité des sommes que vous engagez.

Bitcoin, gloire, fortune et liberte

On croirait lire le titre d’une mauvaise série télé dans laquelle tout le monde est beau, gentil et plein aux as.

Et bien, l’univers de la cryptomonnaie c’est exactement cette illusion.

Attention, loin de moi l’idée de critiquer l’aspect révolutionnaire, technologique et pratique des cryptomonnaies. Je suis convaincu que dans un avenir proche, nous serons tous touchés de près ou de loin par ces innovations. 

Que ce soit comme moyen de paiement ou comme outil spéculatif, les cryptomonnaies apportent de nombreux avantages en terme de rapidité d’exécution, de sécurisation des échanges, réduction des frais de transferts, et tout un tas d’autres choses encore à venir.

 

Si vous souhaitez vous lancer mais que vous êtes un peu perdu, cet article va essayer de vous donner quelques pistes pour bien démarrer.

 

Un peu d'histoire

bitcoin-dollar

Qui n’a pas entendu parler du Bitcoin et de son mystérieux inventeur Satoshi Nakamoto ?

Nous sommes à la fin des années 2000 et la crise financière bas son plein. Les banques sont endettées et les planches à billets impriment à tout va pour essayer de sauver notre système financier.

C’est dans ce contexte que né le Bitcoin, une monnaie décentralisée qu’aucun Etat ne peut contrôler et dont la quantité est limitée. Il existe 21 millions de Bitcoins dans le monde, et pas un jeton ou « token » de plus. A l’heure à laquelle j’écris cet article, il y aurait 18,896,950 Bitcoins en circulation (source : www.coingecko.com).

Que se passera t’il le jour où tous les Bitcoins seront sur le marché ?  Il y a fort à miser que la valeur de chaque jeton augmentera au fur et à mesure qu’ils deviendront plus rares à obtenir.

Pour la petite histoire, la première transaction réalisée en bitcoins a été réalisée le 22 mai 2010 en Floride par un certain Laszlo Hanyecz qui, sur un forum internet proposait d’acheter deux pizzas en échange de …10’000 bitcoins. A cette époque un bitcoin valait environ 0.0041$

41$ pour deux pizzas en 2010, rien de choquant, n’est-ce pas ? 

 Sauf qu’aujourd’hui ces désormais légendaires pizzas valent plus de 480 millions de dollars US au cours actuel. D’ailleurs, le 22 mai est devenu officiellement le « Bitcoin Pizza Day ».

Ca laisse songeur !

 

coindesk-BTC-chart-2021-12-10
cours historique du BTC/USD depuis mars 2015, en date du 10 décembre 2021

FOMO & FEAR, Buy high sell low

La première fois que j’ai entendu parler du Bitcoin c’était en décembre 2017. Le Bitcoin était passé de 1’000$ par jeton en janvier 2017 à 20’000$ en décembre, soit une croissance de +2’000% en un an, et de plus en plus d’articles de presse commençaient à parler du phénomène Bitcoin.

 

A ce moment j’ai ressenti ce sentiment que tout acheteur de cryptomonnaie a forcément rencontré en se lançant, le FOMO, ou Fear Of Missing Out ce qui se traduirait en Français par la peur de rater l’opportunité.

 

Après quelques recherches sur Google pour trouver comment acheter des bitcoins, je suis passé par l’une des principales plateforme de trading social du marché qui promettait de rendre le trading facile et convivial. 

Je venais d’acquérir contre quelques euros mes premiers Satoshis (100 millions de Satoshis = 1 Bitcoin). Je n’avais pas vraiment pensé à une stratégie, mais ca y est, j’étais devenu un investisseur. Je faisais du trading pour la première fois de ma vie.

Immédiatement après mon achat, le cours du Bitcoin s’effondrait pour atteindre en décembre 2018 la somme de 3000$, soit une chute de -670%.

Voilà le deuxième sentiment que tout trader de crypto ressentira à ses débuts. Le FUD (Fear, Uncertainty and Doubt) ou peur, incertitude et doute de voir son investissement partir en fumée en quelques jours.

Je venais d’apprendre trois leçons fondamentales :

  1. Les sentiments et émotions sont les ennemis du trader 
  2. Les cryptomonnaies sont sujettes à une volatilité folle. 
  3. Il faut se méfier des news. Quand vous les lisez, il est souvent trop tard pour en profiter.

Durant près de deux ans, j’oubliais mes Satoshis et vaquais à d’autres occupations. Je ne me suis repenché sur le sujet que lorsque la presse a de nouveau commencer à en parler. En décembre 2020, le Bitcoin atteignait un nouveau record à 30’000$

Ouf, je pouvais à nouveau rêver aux millions de bénéfices qui m’attendaient.

Plus sérieusement, en janvier 2021, je me plongeais dans l’univers des cryptos et me formais au trading en général. Et depuis, pas un jour ne passe sans que que je suive le cours des principales cryptomonnaies.

Les plateformes d'échange ou Exchange

binance-ad-uk
Une publicité pour Binance à Londres. crédit image : bbc.com

Pour acquérir des cryptomonnaies il faudra passer par une plateforme d’échange.




Il en existe des dizaines à ce jour.




Pour citer les plus connues, vous retrouverez  Binance, Crypto.com, Bybit ou encore Coinbase.



Ces plateformes se rémunèrent sur chaque commission exécutée. Le taux de commission est très variable d’un exchange à l’autre. Il est donc important de bien vous renseigner sur ces frais avant de vous lancer.



D’autre part, toutes les plateformes ne proposent pas de trader toutes les cryptomonnaies existantes sur le marché.



Si vous souhaitez acquérir un coin en particulier, faites vos recherches sur le site COINGECKO qui liste la grande majorité des cryptos et les exchanges sur lesquels vous pouvez les acquérir.



J’ai acheté mes premières cryptomonnaies sur Etoro, mais depuis le début d’année 2021, les utilisateurs ne peuvent plus acquérir et être propriétaires de leurs coins sur cet exchange. Ils achètent et vendent des contrats indexés sur ces coins, ce qui est très différent.



Enfin. Regardez si l’exchange propose une carte de paiement VISA. La plupart du temps cette carte est gratuite et vous pouvez directement l’approvisionner avec les cryptos que vous achetez.


Le gros avantage de cette carte c’est que vous recevez une commission sur vos achats à chaque fois que vous l’utilisez, sous la forme d’une cryptomonnaie (par exemple des BNB pour Binance ou des CRO pour crypto.com). 

crypto.com-arena
Le Staples Center Stadium de Los Angeles a changé de nom depuis novembre 2021

Ouvrir un compte

Pour ouvrir un compte, il faudra vous munir de votre pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

La procédure est rapide. Votre compte sera définitivement validé au bout de quelques heures ou parfois quelques jours, une fois que vos documents d’identification auront été validés par la plateforme. 

Ensuite vous approvisionnez votre compte via un transfert bancaire (comptez 2-3 jours pour que votre argent soit disponible sur votre compte ou directement via un paiement par carte bancaire (moyennant des frais supplémentaires de transaction).

Dans mon cas, j’ai opté pour la plateforme d’échange plus utilisée de toutes, Binance, pour la simple et bonne raison qu’elle détient la capitalisation la plus importante du marché et propose les commissions les plus basses que j’ai pu trouver. Elle est aussi très simple d’utilisation quand on se lance et offre également toute une gamme d’options de trading pour les utilisateurs plus avancés.

Enfin, Binance propose une banque d’informations très bien faite pout comprendre les bases du trading et l’univers de la cryptomonnaie. Suivez ce lien : Binance Academy

Si vous choisissez Binance, je vous invite à cliquer sur l’image ci-dessous pour profiter d’une réduction de 10% sur vos frais de trading. Par la même occasion, je reçois également l’équivalent de 10% de vos frais de commission, ce qui m’aidera grandement à faire vivre ce blog. 

 

Bitcoin, Ethereum, XRP et compagnie

Et oui, il n’y a pas que le Bitcoin dans la vie.

En réalité il existe des centaines de cryptomonnaies différentes que l’on peut acquérir ou trader. Certains de ces jetons méritent de s’y intéresser mais une grande majorité de cryptomonnaies disponibles sur les plateformes d’échange n’a aucune valeur intrinsèque, sinon celle que l’on veut bien leur donner.

Dans la cryptosphère, il existe plusieurs catégories de cryptos

Les Smarts Contracts

C’est le coeur de la cryptomonnaie et les héritiers du Bitcoin; Ethereum, Solana, Cardano, Avalanche, pour ne citer que les principaux. 
Avant d’être des « coins » ce sont surtout des protocoles d’échanges basés sur la blockchain. Chacune de ces plateformes apporte son lot d’innovations, ses avantages et ses inconvénients. 
Par exemple, un protocole peut apporter une rapidité de transaction bien plus rapide mais avoir des frais (ou gaz fees) plus élevés qu’un autre. D’autres seront bien moins énergivores mais présenteront plus de failles de sécurité.

 

Il est important de savoir que ces technologies sont en constante évolution et reçoivent régulièrement des améliorations. Ces évènements sporadiques ont généralement un fort impact sur le cours du « coin » en question.

Les Stable Coins

Le Tether (USDT), l’USDC, le Binance USD (BUSD) ou encore le DAI sont des stablecoins à l’inverse des EUR ou USD qui elles sont des devises nationales ou FIAT.

Pour faire simple, ces coins ont un double avantage. A l’inverse des devises officielles, elles sont basées sur la technologie blockchain et peuvent être transférées d’un individu à un autre au même titre que d’autres cryptomonnaies, sans avoir à passer par un intermédiaire tel qu’une banque. D’autre part, étant indexées sur le dollar US en temps réel, elles apportent l’avantage d’une certaine stabilité de valeur dans un environnement extrêmement volatile. 

Enfin, certains produits dérivés de trading comme les Futures ne sont disponibles qu’en utilisant des stablecoin, notamment l’USDT ou le BUSD qui sont les plus populaires. 


Toutefois, ces stablecoins ne sont pas dénués de risques puisqu’en théorie, pour chaque coin émis, l’entreprise émettrice doit garantir qu’elle détient son équivalent en dollar US. 
Ce dernier point est un long débat et la règle s’applique également aux banques traditionnelles. 
Si tous les citoyens d’un pays décidaient de retirer en même temps tout leur argent de leurs comptes en banques, pas certain que les banques puissent honorer leur contrat.

 

Les Meme Coins

Egalement appelés « shitcoins« , à juste titre.

Méfiez-vous de ces tokens, la grande majorité d’entre eux disparaissent aussi vite qu’ils sont sont arrivés sur les plateformes de trading. Pour citer le plus connu d’entre eux : DogeCoin. Cette cryptomonnaie a initialement été créé comme une blague pour singer le phénomène Bitcoin

Ce « coin » est notamment devenu célèbre au printemps 2021 grâce à Elon Musk, qui en l’espace de quelques tweets encourageant les gens à acheter du DogeCoin, faisait grimper la valeur de ce coin de plus de 1500% entre mars et mai 2021, passant de 0.05$ à 0.75$ en moins de deux mois.

Alors oui, c’est le coup du siècle pour celui qui a acheté du Dogecoin avant ce « pump » phénoménal. Mais encore fallait-il que cette même personne anticipe ce décollage et pense également à revendre à temps ses coins, puisque la valeur du DOGECOIN était divisée par 4 à peine un mois plus tard. Début décembre 2021, le Dogecoin vaut environ 0.17$ et continue de chuter. 

Des exemples comme ça vous en trouverez des tonnes sur le marché et pour la grande majorité d’entres eux, ils redescendent aussi vite qu’ils sont montés.

Trader ces coins serait comparable à parier votre argent au Casino. On peut gagner gros avec beaucoup de chance mais le plus souvent on ne fait que brûler son capital.

Les Coins de la DEFI

Defi signifie Decentralized Finance, ou finance décentralisée dans la langue de Molière. 

Ce sont des DEX (Decentralized Exchange), indépendants des banques, construits sur la blockchain et proposant différents services financiers dont le staking, outil intéressant pour ceux qui souhaitent conserver leurs cryptomonnaies sur du long terme. 

Pour citer les plus connus, PancakeSwap, UniSwap ou SushiSwap. Chacun de ces Dex à un « coin » associé : Cake pour PancakeSwap, Uni pour UniSwap et Sushi pour SushiSwap.

 

Pour simplifier les choses, nous allons comparer cela aux produits financiers traditionnels. 

Lorsque vous achetez des cryptos, vos « coins » sont généralement stockés dans votre compte spot (équivalent du compte chèque), votre crypto wallet, votre ledger ou encore votre clé USB. Ils sont inertes et attendent que vous les utilisiez. 

Au lieu de les laisser dormir pendant des jours ou des années, vous pouvez profiter des offres de la Defi et gagner des intérêts sur vos cryptos. On appelle cela du staking. On peut comparer cela à un livret d’épargne. Les yield, ou taux d’intérêts sont parfois très élevés. Ils commencent à 1% et peuvent atteindre 100% et parfois plus encore.

Vous confiez en quelque sorte vos « coins » à ce DEX et vous bénéficiez d’une commission à hauteur de votre participation sur les transactions faites sur ce même DEX. Le yield a tendance à baisser au fur et à mesure qu’il y a plus de participants au staking de ce DEX, puisqu’il faut diviser la commission par le nombre de participants.

 

A noter que les principales plateformes de trading comme Binance, Crypto.com Kraken ou encore Coinbase proposent également ce type d’offre avec toutefois des taux moins intéressants que les Dex.

 

 

NFT, Metaverse et GameFi

Ce sont les derniers arrivés dans le monde de la crypto et ils ont connu un succès incroyable en 2021.

Les NFT (Non Fongible Token) ne sont pas à proprement parlé des cryptomonnaies mais plutôt des objets numériques à acquérir. Ils prennent la forme d’images, de tweets ou encore de gifs et font souvent partie d’une collection. On pourrait comparer aux cartes à collectionner de joueurs de baseball ou de Pokémons. La personne qui acquiert un NFT en devient l’unique propriétaire et peut ensuite décider de le revendre au plus offrant ou de le conserver comme objet de collection.

Les NFT sont vendus sur des places de marché qui ont généralement une cryptomonnaie associée. Si le phénomène des NFT continue de se populariser, il y a fort à parier que les « tokens » associés prendront également de la valeur.

Vous avez sans doute récemment entendu parler du Metaverse. Ce phénomène a pris de l’ampleur depuis que Facebook (qui s’appelle désormais Meta) a décidé de lancer des projets associés au Metaverse. 

Mana ou encore SAND font partie des coins les plus populaires du Metaverse et ont enregistré une croissance de plus de 11’000% depuis le début de l’année 2021.

Enfin, le GameFi fait beaucoup parler de lui dernièrement. Vous pouvez désormais gagner des cryptos pendant que vous jouez à des jeux vidéos. Son potentiel de croissance est énorme et de nombreux éditeurs de l’industrie du jeu, tels qu’Ubisoft commencent à développer des projets basés sur ce principe de rémunération des joueurs. 

Affaire à suivre de près.

Conclusion

Vous l’aurez peut être ressenti tout au long de cette lecture. La cryptomonnaie est un réel phénomène qui transforme petit à petit notre société.

Pour les moins jeunes d’entre nous, cela rappelle les débuts d’Internet. Des centaines de projets naissaient tous les jours, créant une spéculation folle qui amena à la bulle financière au début des années 2000. Des centaines de sociétés liées à cette industrie ont disparu et ruiné de nombreux investisseurs. Mais celles qui ont survécu sont devenues de réelles puissances qui accompagnent notre quotidien.

Il est fort à parier que de nombreuses cryptomonnaies n’existeront plus dans quelques années. De nouveaux coins prendront leur place. Certains survivront, d’autres seront vite oubliés.   

Quelle cryptomonnaie sera le prochain Google ou Amazon ? Là est la question à un million de dollars.

Au sujet de l'auteur

Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.